1 Rue Madame de Staël
03100 Montluçon
ce.0030025L@ac-clermont.fr
+33 (0)4 70 09 79 00

L’iphone XS, la nouvelle imposture de la marque à la pomme ?

L’iphone XS, la nouvelle imposture de la marque à la pomme ?

Par Alexis Muzart et Yassine Mourchid

“Apple® Addict”

En bons consommateurs que nous sommes, aucun d’entre nous n’a pu manquer l’événement que fut l’annonce, le 12 septembre 2018, de la sortie du nouveau smartphone d’Apple. En effet les dizaines de millions de fans de la marque (dits « Apple Addict ») ont pu découvrir avec émerveillement le prochain objet de leur convoitise, l’Iphone XS. Si Apple a su développer une capacité à travers les années, c’est bien celle de savoir fidéliser sa clientèle en s’appuyant sur des produits épurés et efficaces qui flattent les sens et le désir de possession.. La marque s’assure donc chaque année de créer un besoin auprès de consommateurs pratiquement fanatisés. Sa réussite, fruit d’un logo omniprésent dans l’inconscient collectif, nous offre une image hégémonique du soft power américain, en s’imposant dans le monde comme LA marque de smartphone.

Un simple S en plus …

Mais revenons à notre iPhone : l’engouement qu’il suscite est-il fondé ? On pourrait croire que les utilisateurs sont à la recherche de la performance technologique, de la machine qui battra tous les records. Or si on observe le produit, le constat est plutôt décevant : un appareil en tout point identique à son prédécesseur sur le plan formel et uneinnovation qui reste très anecdotique. C’est ici que réside le génie d’Apple ! Vendre à des acheteurs frénétiques un produit qu’ils possèdent déjà…un simple S en moins. La vérité c’est que ce produit est emblématique de ce que la marque à la pomme propose : non pas une machine performante mais une machine belle et chère car on n’achète pas un iPhone pour sa fonction pratique mais pour le statut social qui va avec…

J’ai, donc je suis…

L’iPhone, tout comme tant d’autres produits tels que la mythique Rolex, est un marqueur social destiné à envoyer un message subliminal aux autres : « Regardez tous ! J’ai, donc je suis ! ».

C’est sous couvert de nouveauté qu’Apple s’assure de beaux bénéfices pour l’année 2019 puisque sa marge par unité vendue excédera les 750 euros ( 1200 euros à la vente contre 450 à la production ).

Le bilan est mitigé : si Apple peut se vanter de sortir un produit dont le design frôle le chef-d’oeuvre, c’est bien la seule chose dont le géant peut être fier, entre faux progrès, marge démesurée et obsolescence programmée ; Apple semble vouloir nous montrer que plus le mensonge est gros, plus il passera inaperçu.

Cependant, à trop vouloir jouer de sa faculté de séduction, Apple ne perdrait-il pas un peu plus de son charme chaque jour ? La marque pourra-t-elle, une année de plus, se conforter dans l’idée que les consommateurs consommeront ? Ou bien le vent va t-il tourner ? Seul l’avenir le dira, mais le ciel ne semble pas s’assombrir du côté de Cupertino (Siège de la marque), bien au contraire …

Télécharger l'article
Share